Sport Trip : Montréal, la ville du hockey

En octobre dernier nous sommes partis à Montréal pour vivre en direct le début de saison de la NHL dans l’une des villes les plus ferventes et passionnées de la ligue. Direction donc la Belle-Province pour deux matchs : l’un contre les Rangers de New-York (match d’ouverture à domicile pour le Canadien) et  l’autre contre les Red Wings de Détroit.

Pour décrocher les billets, ce fut une rude bataille pour nous et notre porte-monnaie. Lors du jour d’ouverture de la billetterie en ligne il n’y avait déjà plus aucun billet de disponible. Direction donc une célèbre plateforme de revente de billets pour décrocher les précieux sésames. Résultats des billets deux fois plus chers que le prix officiel avec un total 200$ US par personne pour les deux matchs avec un placement dans les dernières rangées du Centre Bell. Il faut en effet savoir que pour voir du hockey à Montréal il faut y mettre le prix, en moyenne pour un match de saison régulière il faut compter 60 dollars canadiens pour les sièges les plus abordables, en revanche si l’envie vous prend d’assister à un match au premier rang comptez plus de 800 $ CAN (ou beaucoup plus). On ne vous parle pas du prix lors des playoffs, c’est indécent… Bref Montréal est l’un des endroits les plus chers avec New-York et Toronto pour assister à un match de NHL (un conseil, allez à Brooklyn voir les Islanders avec des billets à 20$ en moyenne).

Le Barça du hockey

Arrivée à Montréal, on vous épargnera la visite touristique de la ville (qui vaut tout de même le coup d’œil), les poutines dégoulinantes de fromages et les bières à foisons pour rentrer directement dans le vif du sujet, à savoir, assister à un match de la NHL dans le temple de ce sport. Car oui le Centre Bell est avec le Madison Square Garden de New-York un endroit chargé d’histoire pour la discipline. Arène de plus de 21 000 places, le Centre Bell est tout simplement la plus grande salle de sport de toute l ‘Amérique du Nord et malgré sa grande capacité, les matchs du Canadien de Montréal se joue à chaque fois à guichets fermés.

Le Centre Bell, cette enceinte mythique...

Le Centre Bell, cette enceinte mythique…

Cette popularité, fait du club de hockey de Montréal l’un des plus riches de la NHL et du sport nord-américain avec une valorisation d’un milliard de dollars, le Canadien de Montréal est une équipe qui rapporte. Détenue par la famille Molson, l’un des brasseurs les plus important du Canada, le tricolore se place juste derrière les Rangers de New-York et les Maple Leafs de Toronto. On reste tout de même bien loin des clubs de foot européen tel que le FC Barcelone ou le Réal de Madrid (clubs les plus riches du monde tous sports confondus avec une valorisation à plus de 3 milliards de $).

Le premier match auquel nous avons pu assister fut le match inaugural du Canadien de Montréal à domicile pour cette saison 2015-2016. Après 4 succès à l’extérieur, les joueurs de la Sainte-flanelle recevaient les redoutables Rangers de New-York pour une confrontation entre deux rivaux du circuit (Les Rangers avaient battu le Canadiens en 2014 en finale de Conférence Est).  C’est en tout cas l’effervescence en ville et ce dès le début de l’après-midi où les nombreux supporters venus des quatre coins du Québec envahissent les bars autour de la rue Sainte-Catherine (rue principale de Montréal) en attendant patiemment l’ouverture des portes du Centre Bell. Les médias locaux ne parlent que du match depuis la veille et le bon départ de Montréal en ce début de saison ne fait qu’amplifier le battage médiatique autour de l’événement. Arrivé vers 18 heures au Centre Bell pour l’ouverture des portes, nous découvrîmes une place noire de monde avec animations et plateaux TV pour les émissions d’avant match en direct. Après le passage obligé à la fouille on découvrait une salle de sport nord américaine : des bars, des boutiques tous les 10 mètres, des loges à foison… Bref tout est fait pour transformer le sport en un commerce juteux. Pour nous français, habitués aux matchs de Ligue Magnus dans des patinoires de 2000 places tout juste chauffées, c’est assez incroyable. Pour avoir arpentés différentes patinoires européennes et notamment l’ultra moderne O2 World de Berlin on est vraiment dans un autre monde ici outre-Atlantique.

Tout un peuple derrière son équipe

Place au show, et avant le match on a droit à la présentation de l’équipe avec l’arrivée des joueurs les uns après les autres. C’est une tradition ici à Montréal où chaque joueur se transmet le flambeau, cela commence par une ancienne gloire du CH qui le transmet au capitaine puis à ses joueurs pour finir par le gardien. A travers cette cérémonie on sent toute l’histoire du club mais aussi la pression qu’on les joueurs sur les épaules, conscients qu’ici à Montréal le Canadien est bien plus qu’une équipe mais une véritable institution.

Après les hymnes le match pouvait enfin commencer, on assiste à un match assez intense avec un public passionné. Ici pas de kop ni de chants comme en Europe mais les spectateurs savent faire du bruit quand il faut notamment lors des nombreux arrêts de Carey Price, véritable dieu vivant là-bas. Ce soir là Montréal s’impose 3-0 grâce notamment à une solide défense et à un Price des grands soirs (1ère étoile du match). On ressort de match aux anges aux alentours de 23H30 (oui un match de hockey c’est long surtout quand il y a des coupures publicitaires toutes les 10 minutes) en allant fêter cette cinquième victoire de suite dans les nombreux pubs du centre-ville. On a remis cela Samedi cette fois ci contre les Red Wings de Détroit. Nouvelle victoire du CH sur un score 4-1, l’ambiance fut toujours aussi plaisante et le jeux intense.

Montreal Canadiens goalie Carey Price deflects a shot during first period of an NHL hockey game against the New York Islanders, Sunday, Nov. 10, 2013, in Montreal. (AP Photo/The Canadian Press, Paul Chiasson)

C’est ainsi que s’est achevé ce sport trip à Montréal, que vous soyez fan de hockey ou non et que vous passez par le Québec, aller voir un match du Canadien est une obligation. De la même manière que le Barça ou Manchester United en Europe, le Canadien de Montréal est bien plus qu’un club pour les habitants, et aller voir un match au Centre Bell permet de comprendre la culture québécoise et canadienne. Donc si vous compter faire un tour cet hiver ou au printemps on ne peut que vous conseilliez de prendre vos places dès à présent pour vivre u moment magique durant votre séjour à Montréal.

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: AP Photo/The Canadian Press, Paul Chiasson, Andre Ringuette/Freestyle Photography/Getty Images, tips-and-travel.com
1 Discussion on “Sport Trip : Montréal, la ville du hockey”

Leave A Comment

Your email address will not be published.