Et Si #2 – Usain Bolt perd face à Justin Gatlin en finale du 100m

Avec ET SI, La Sueur revisite l’histoire, aujourd’hui la Finale du 100m lors des championnats du monde d’athlétisme et la victoire de Justin Gatlin sur Usain Bolt.

Dimanche 23 août 2015, ça y est, il est l’heure.

Aujourd’hui, les hommes les plus rapides de la planète se sont donnés rendez-vous dans le Nid d’Oiseau, à Pékin.

Fini le temps des spéculations sur la forme physique de « La Foudre », la nuit pékinoise délivrera d’un suspense immense tous les fans de sport qui dure depuis deux ans et les championnats du monde de Moscou, dernière sortie à enjeu d’Usain Bolt.

L’homme le plus rapide de tous les temps, imbattable depuis les Jeux Olympiques 2008 de Pékin, paraît depuis le début de saison être l’ombre de lui-même. Justin Gatlin – de retour après une suspension pour dopage… – possède la meilleure performance de la saison, et arrive en Chine avec la ferme intention de battre son rival jamaïcain là où tout avait commencé pour lui. Comme un symbole.

Les demi-finales de la matinée n’ont fait qu’alimenter les pronostics voyant Bolt perdre, être dépassé… Comme une sorte de fantasme inavoué, l’idée de voir tomber la star trouve un immense soutien parmi les fans d’athlétisme. Ce phénomène qui va de pair avec les champions exceptionnels (comme Nadal à Roland Garros) divise le monde de l’athlétisme en deux : ceux qui ont souhaité que Bolt trébuche plus franchement lors de sa demi-finale et ceux qui veulent continuer à rêver.

Usain Bolt perd face à Justin Gatlin en finale du 100m

Il n’est plus le moment d’imaginer différentes situations, nous y sommes, les athlètes sont entrés sur la piste. Couloir n°5, Usain prend place, concentré. Encadré par quatre Américains, deux de chaque côté, il est presque seul contre tous. Juste le temps de faire le clown et alimenter sa réputation de show-man durant la présentation. Une prière, un regard vers le ciel et voilà les neuf athlètes prêts à s’élancer pour une course longue de 100m.

On your marks… Set… Un coup de feu retentit dans le ciel chinois. Tout le monde retient son souffle. Dans un peu moins de dix secondes, on saura. On connaîtra enfin la fin de l’histoire.

10 secondes qui peuvent tourner une page de l’athlétisme mondial qui a duré sept ans, et qui nous a donné la chair de poule à de nombreuses reprises. Une course qui peut nous donner une claque et nous faire vieillir de sept ans d’un coup. Chaque série doit se terminer, mais qui ce soir a vraiment envie de voir perdre une idole.

Un départ groupé. Usain sait que c’est son point faible, il a limité les dégâts. Ils se relèvent et après 50m deux hommes se démarquent : on les attendait, ils ont répondu présents. Usain Bolt et Justin Gatlin prennent la tête de la meute. La médaille d’or se jouera entre ces deux-là.

Pendant 75m, Justin a le dessus sur le géant jamaïcain qui semble revenir dans les derniers mètres. Comme un seul homme, ils passent la ligne d’arrivée, le regard rivé sur le chrono, sur le tableau d’affichage. Pendant quelques secondes qui semblent une éternité pour tout le monde, personne ne connaît l’issue de la course…

Soudain, le résultat s’affiche : 9’79 contre 9’80… Justin Gatlin a résisté au retour de la foudre. Le champion est vaincu. Justin Gatlin est champion du monde du 100m. Les Etats-Unis redeviennent leader du sprint mondial.

Bolt perd face à Justin Gatlin en finale du 100m

On ne verra pas le fameux geste d’Usain Bolt sur la piste ce soir, le drapeau jamaïcain a laissé place à celui des Etats-Unis. Le champion que rien ne semblait toucher paraît abattu. Il y a 10 secondes, il était la légende, depuis c’est fini…

Dans les tribunes, l’excitation des grands moments a laissé place à un sentiment d’amertume palpable. La soirée devait rester historique, mais finalement même ceux qui pronostiquaient une défaite du champion se demandent s’ils n’auraient pas préféré avoir tort. Une page s’est tournée, évidemment il reste le 200m et le 4x100m, mais les vrais hommes se départagent sur la ligne droite. Elle seule possède cette petite chose en plus qui différencie le champion de la légende populaire…

Les médias se jettent sur l’occasion. Vient alors une avalanche de gros titres et de tweets plus assassins les uns que les autres : « La foudre a pris un coup », « Pas si invicible que ça finalement »…

Il faut des années avant de devenir une légende et un champion reconnu, mais tout est si facilement destructible. L’idole d’hier est devenue la risée, on parle presque de lui au passé… La date du jour gardera un goût particulier.

Personne n’ose l’admettre ce soir, mais aucun ne manquera la finale du 200m qui apparaît comme un joli moyen de se consoler et de continuer à rêver, on en a tous besoin.

L’épisode précédent sur la victoire de l’Equipe de France en Finale de la Coupe du Monde contre l’Italie ici

By Maxime

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: zeenews.india.com, eurosport.fr, the42.ie
2 Discussions on
“Et Si #2 – Usain Bolt perd face à Justin Gatlin en finale du 100m”

Leave A Comment

Your email address will not be published.