Who is JOB – la série très barrée de Jamie O’Brien est de retour

Who Is JOB la série de surf très barré de Jamie O’Brien signe son grand retour

Alors que le Pro Tour est en pause jusqu’à la mi-août, il est grand temps de se distraire avec le retour de Who Is JOB pour une 5e saison. Dans cette version 6.0, Jamie O’Brien et ses potes vont repousser une nouvelle fois les limites du politiquement correct. Le premier épisode sorti il y a quelques jours annonce du très lourd pour la suite.

Who is JOB : Entre Surf et Jackass

 Produite par le géant Red Bull, Who Is JOB est devenue la série de surf la plus populaire du moment. L’an dernier, chaque épisode de la version 5.0 a été vu en moyenne 400 000 fois sur YouTube. Dans Who Is JOB, le surfeur hawaïen Jamie O’Brien bien accompagné par ses acolytes s’amuse à relever des défis les plus idiots qui soient. Surfer Le puissant shore break de Waimea en slip léopard ou bien rider des vagues de 10 mètres avec une bouée gonflable, c’est ce que l’on peut admirer dans cette série totalement déjantée. Sorte de Jackass, Who Is JOB a réussi à trouver sa marque de fabrique et c’est franchement réussi.

Pour réaliser toutes ces conneries, Jamie O’Brien (J.O.B) est sans cesse accompagné par Poopies, un mec perché bien comme il faut. Avec son ventre à bières et ses cheveux blonds en bataille, ce surfeur semi-pro originaire de Californie n’hésite pas se faire bleu sur bleu pour réaliser les défis lancés par son pote J.O.B. Le plus marquant restera la descente en surf d’une pente ruisselante de 15 mètres de haut. On vous laisse checker le résultat dans la vidéo ci-dessous :

Dans ce premier épisode de la 5e saison, l’ami Jamie les enchaîne. Bien que démarrant en douceur, ce premier volet envoi sec avec du surf de nuit dans une vague de rivière, du ski tracté et Poopies se faisant balancer d’un pont attaché à un kayak. Bref on a droit à une bonne dose de conneries, le tout en seulement 8 minutes.

La philosophie de J.O.B ? « Qu’est ce que je vais faire pour m’amuser aujourd’hui » 

A 33 ans, Jamie O’Brien est sûrement l’un des surfeurs les plus talentueux de sa génération. Bien qu’il ne soit pas sur le Pro Tour, l’hawaïen multiplie les performances les plus délirantes tout au long de l’année. Big Wave surfeur, il aura notamment créé le buzz en surfant la vague mythique de Teahupoo façon torche humaine (voir vidéo ci-dessous)

Malgré une jeunesse difficile, J.O.B s’st forgé un destin remarquable. Durant sa jeunesse, il aura fait partie d’un gang de surfeurs caïds  à Hawaï. O’Brien aura notamment longtemps trainer en compagnie de J « Fred » Frederico surfeur accro à la méthamphétamine et qui sera passé de nombreuses fois par la case prison. Ensemble, ils s’amusaient à se bastonner et fracasser des voitures a coup de noix de coco.

Mais depuis, Jamie O’Brien s’est rangé. Si sa carrière pro a été de courte durée, il aura tout de même remporté le Pipeline Masters en 2004. Épreuve la plus magique du Pro Tour, le Pipe Masters est le Wimbledon du surf. Pour lui, c’est bien plus qu’une simple victoire, mais l’achèvement d’un long combat. Haole (non polynésien), O’Brien a dû s’imposer face aux hawaïens de souche pour pouvoir être un local reconnu à Pipeline. Une conquête qui s’est faite au talent, mais aussi avec les poings.

Spot très compliqué du fait de son reef et de ses vagues monstrueuses, les locaux ne sont également pas tendres. Si vous partez en vacances là-bas, restez sur la plage si vous ne voulez vous faire tabasser avec votre propre planche.

Tubes profonds, slip kangourou et filles en bikini, voilà les ingrédients de la vie actuelle de Jamie O’Brien. Pendant l’été et entre 2 sessions de surf, on file mater la meilleure série de surf au monde.

Who Is JOB est à suivre sur redbull.com ou sur YouTube. Un épisode chaque vendredi.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: redbull.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.