Après avoir récupéré le titre suprême en 2008, Team USA revenait encore plus chargée pour les JO 2012.

Que l’échec d’Athènes semblait loin pour les États-Unis en 2012. 4 ans après la Redeem Team, coach K bénéficiera d’une équipe tout aussi impressionnante sinon plus pour Londres. Après sa saison dantesque et son nouveau troisième trophée de MVP, LeBron James est désigné leader de Team USA, accompagné par Kobe Bryant et Kevin Durant.

G Chris Paul

G Deron Williams
G Russell Westbrook
G Kobe Bryant
G James Harden
F LeBron James
F Andre Iguodala
F Kevin Durant
F Carmelo Anthony
F Anthony Davis
F Kevin Love
C Tyson Chandler

Vous ne rêvez pas, l’équipe pique salement les yeux. À 34 ans, Kobe Bryant sort d’une nouvelle grosse saison avec 27.9 points, 5.4 rebonds et 4.6 passes. Au final seuls Derrick Rose (ligament croisé antérieur), Dwight Howard (opération au dos), Blake Griffin et Dwyane Wade (blessure au genou) manquent à l’appel. Construite autour de la vitesse et des qualités athlétiques des joueurs qui la composent, cette Team USA démontera tout. Jerry Colangelo, le boss d’USA Basketball était d’ailleurs convaincu que cette équipe était plus forte que la Redeem Team, du fait de son expérience, de sa profondeur et de sa puissance athlétique. Anthony Davis, fraîchement drafté, est le petit nouveau de la bande et n’a toujours pas foulé les parquets NBA au moment des JO.

Après un petit 5-0 en matchs de préparation avec notamment une victoire de 22 points sur l’Espagne, Team USA arriva confiante à Londes. Ils termineront les JO invaincus avec en moyenne 116 points marqués, avec 32.1 points d’écart. Sans Pivot dominant, l’équipe pratiquera régulièrement le small ball avec LeBron ou Melo à ce poste. Au final, Kevin Durant finira meilleur marqueur, LeBron James meilleur passeur et Kevin Love meilleur rebondeur.

Bien évidemment, Team USA 2012 n’échappera pas au comparaison avec la Dream Team. Selon de nombreux experts, c’est la troisième meilleure équipe all-time avec la Redeem Team et…la Dream Team (ou vous laisse le soin de les classer). Le seul véritable manque de cette équipe est à l’intérieur avec seul le pauvre Tyson Chandler comme pivot de métier. Pour le reste, l’équipe était chargée comme jamais avec un Big Three Kobe-LeBron-KD de feu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mars 2012, Derrick Rose plantait 35 points sur les Philadelphia Sixers

    […] est une rupture du ligament croisé antérieur, ce qui met fin à sa saison et à ses espoirs de JO. Il reviendra lors de la saison 2013-2014, mais se blessera lors de son 10e match de saison […]

    Répondre
  2. LeBron James et son dunk par-dessus John Lucas III

    […] il ne finira pas sans couronne. Dans la foulée, il remportera le titre Olympique avec une Team USA assez […]

    Répondre