The Terrifics, la nouvelle équipe de superhéros de chez DC comics fait enfin ses premiers pas en France. Que vaut ce nouveau groupe guidé par Mr.Terrific? C’est ce que nous allons voir tout de suite!

Naissance d’une équipe pas si atypique

Revenons aux origines de la création de l’équipe. Comme vous le savez sûrement, un gros événement est sorti du côté de chez DC en 2017. Cet event – portant le nom de Dark Knight Metal – présente en premier lieu une aventure où Batman joue un rôle particulier. En effet, le Dark Knight a découvert qu’un multivers noir existait juste en dessous du principal dans lequel évoluent habituellement nos héros. Ce fameux multivers noir étant directement connecté avec le principal – pour en savoir plus sur la complexité du multivers, je vous renvoie à cet article. Mais bref, nous ne rentrerons pas dans les détails de cette histoire dans cet article!

Après la sortie du premier numéro de Dark Knight Metal chez DC, tout s’est bousculé. Leurs héros ont été fortement impactés par DKM, et il était plus que temps pour DC de chercher à se réinventer. Pour cela, quoi de mieux que de créer de nouveaux personnages et de nouvelles équipes? DC souhaitant avant tout compléter son panel de héros déjà bien fourni. Ils décidèrent donc de produire de nouvelles séries de comics. Bon nombre d’auteurs et de dessinateurs talentueux ont alors été mis sur le coup. Et parmi eux, le grand Jeff Lemire. L’auteur canadien – connu pour ses travaux sur Essex County et Black Hammer – devait trouver un moyen pour constituer une nouvelle team de superhéros “jamais vu auparavant”.

La première pensée de Lemire a été de se tourner vers un personnage déjà bien connu du grand public: Metamorpho. Metamorpho est un humain ayant subi une transformation physique lui permettant de se changer en divers éléments. Nous rentrerons plus en détail sur ses origines dans la partie suivante. Problème. Bien que Dan Didio (co-éditeur de DC comics) était en total accord avec l’idée de son compère, ils ne pouvaient pas se permettre de faire une série sur Metamorpho. Ou plutôt sur Metamorpho seul! En effet, Dan pensait qu’une série mettant en scène exclusivement le changeforme ne pouvait pas marcher.

Pour créer une dynamique attirante autour de ce personnage haut en couleur, il fallait qu’il soit accompagné de quelques camarades. Lemire acquiesça, et décida donc de trouver des coéquipiers de qualité pour accompagner cet être multiforme. Mais Dan Didio avait déjà sa petite idée en tête, et lui confirma qu’un autre individu bien connu de l’univers de DC pouvait être utilisé. Ce superhéros n’était autre que le légendaire comique élastique, ancien criminel et désormais repenti: Plastic Man! De fil en aiguille, ce fut au tour de Mr.Terrific – de son vrai nom Michael Holt – de rejoindre le groupe. Les fans de Arrow et plus largement du Arrowverse (ensemble de séries composant l’univers partagé des séries DC sur la chaîne CW) doivent bien le connaître. Echo Kellum (Ben and Kate, Sean Saves the World) interprète le rôle de Curtis Holt aka Mr.Terrific au sein du Arrowerse.

Revenons à la partie comics. Le troisième homme le plus intelligent du monde allait vite devenir un élément central à la synergie de cette nouvelle team. Le titre de la série pourra vous le confirmer. Il manquait cependant cette touche de fraîcheur féminine qui allait pouvoir offrir aux lecteurs une certaine diversité. Lemire décida alors, non pas de piocher dans le panel de héros déjà existant,  mais d’en créer un nouveau. Enfin, en ne se basant pas exclusivement sur son imagination. Il décida de créer une protagoniste ayant un lien direct avec l’une de ses séries préférées de chez DC. Ainsi naquit Phantom Girl! Phantom Girl est une jeune superhéroïne en devenir et est l’ancêtre d’un des membres de la Légion des Superhéros (Équipe de superhéros agissant au XXXIème siècle).

The Terrifics étant enfin au grand complet, ils font leurs débuts en février 2018. The Terrifics est une équipe que l’on peut caractériser en premier lieu comme assez jeune. Si on prend en compte leurs homologues super-héroïques comme la Justice League – créée en 1960 – ou encore les Avengers – créée en septembre 1963 – la différence est flagrante. Pourtant, ces personnages pris individuellement sont loin d’être considérés comme des amateurs. Si on revient chronologiquement sur leur date de création respective, on se rend vite compte que ces héros ont fait partie de l’univers des fans de comics depuis des années. Voir des décennies! Plastic Man fait sa première apparition en 1941, Phantom Girl trouve ses origines en 1961, Metamorpho en 1965, et pour Mr.Terrific c’est en 1997. Comme vous le voyez malgré le fait que l’équipe soit récente, les membres qui la constituent sont pour ainsi dire: historique.

Les nouveaux Quatre Fantastiques?

Cependant, malgré le côté ancestral des Terrifics, il se trouve que le quatuor fait drôlement penser à un autre groupe de superhéros bien connu. Non pas du côté de chez DC, mais du côté de chez Marvel… Si nous vous disons Quatre Fantastiques, ça vous dit quelque chose? Il se trouve que beaucoup de fans se sont vite rendu compte des similarités qu’avait The Terrifics avec les Fantastic Four. On ne s’étonne donc pas que Lemire ait dû répondre à quelques questions lors d’interviews sur le sujet.

Prenons celle avec Previews World par exemple. Lors de cette entrevue, Lemire a avoué s’être vite rendu compte que les deux équipes se ressemblaient fortement. Néanmoins, il définit ces ressemblances comme une “blague non-intentionnelle”. Nous serions bien tentés de le croire… Mais bon le timing paraît tout de même un peu trop parfait. Car lorsque les Terrifics sont sortis, du côté de chez Marvel, il n’y avait aucune série Quatre Fantastiques qui était en cours de publication. La belle affaire … Mais pour vous lecteurs qui ne connaissez pas particulièrement les Terrifics, vous devez vous demander en quoi ces deux équipes sont tant similaires. Et bien, faisons une petite analyse des points communs entre les membres composant chacun des deux groupes.

Terrifics: présentation

Avant tout, refaisons une présentation un peu plus détaillée des membres de The Terrifics. Commençons avec Mr.Terrific. De son vrai nom Michael Holt, il est considéré comme la troisième plus grande intelligence de la planète Terre (juste derrière Batman et Lex Luthor). Il se sert justement de son intellect pour lutter contre le crime. Pour ce faire, il s’est créé un armement spécial composé en majorité de sphères-T. Elles possèdent de nombreuses capacités. Lui permettant de voler, de prendre le contrôle d’appareils électrique, etc. Elles sont connectées mentalement avec l’esprit de Mister Terrific, et ont l’avantage de lui donner la possibilité de pallier à son absence de super capacités. Enfin, si on considère que posséder une grande intelligence n’en est pas une.

Avant de devenir Metamorpho, Rex Mason était un chercheur de trésor. Il est un jour envoyé en expédition pour récupérer un ancien artefact égyptien: L’orbe de Râ. Lors de cette aventure, il est exposé aux radiations de la météorite qui a été utilisée pour façonner l’orbe. Il perd l’apparence qu’il avait lorsqu’il était humain et devient Metamorpho. Depuis, il possède les capacités de changer de forme en agissant directement sur les composants chimiques de son corps. Il a même la possibilité de les combiner pour créer de nouveaux éléments. Liquide, gaz ou solide… Aucun de ces états n’est hors de portée de Metamorpho, aussi appelé Element Man.

Comme dit plus haut, Patrick « Eel » O’Brian (aka Plastic Man) était un criminel. Lors d’un cambriolage, il a été blessé et exposé à une substance chimique qui lui a conféré ses capacités élastiques. Après s’être remis de ses blessures, il s’est repenti et est devenu le superhéros qu’il est aujourd’hui: Plastic Man. Il possède donc le pouvoir d’allonger ses membres et de prendre la forme de ce qu’il veut. Il peut même prendre l’apparence d’un autre individu. Ah oui, il est aussi quasi-indestructible. C’est un personnage assez comique qui ne rate pas une occasion de faire des blagues.

Pour finir, Phantom girl (aka Linnya Wazzo) est une jeune extraterrestre venant de la planète Bgztl. Elle a passé son enfance piégée dans le Dark Multiverse sans pouvoir retrouver sa famille. Comme les habitants de sa planète, elle possède la capacité de jouer sur sa tangibilité, de se déplacer en lévitant et – petit bonus supplémentaire – de brûler tout ce qui rentre en son contact.

Terrifics et Fantastic Four: Analyse comparative

Maintenant que les présentations des Terrifics sont faites, attaquons-nous à la partie “analyse comparative” avec les légendaires Fantastic Four! Et bien avant toute chose, il est bon de stipuler un élément qui a dû vous échapper… Tout comme pour les Quatre Fantastiques… Les Terrifics sont quatre! Eh oui … Fin de l’article, vous pouvez plier bagage! Ahah! Blague à part. Leurs personnalités sont très semblables. Commençons par les chefs! D’un côté nous avons Reed Richards aka Mr.Fantastic, considéré comme l’un des plus grands cerveaux de l’univers Marvel. Et de l’autre, Mr.Terrific considéré… Et bien lui aussi, comme l’une des personnes les plus intelligentes de l’univers DC. De par leur intelligence, ils s’adonnent très régulièrement – pour ne pas dire “à chaque instant” – à leurs projets scientifiques, métaphysiques et j’en passe. Les faisant passer pour des individus très solitaire.

Ensuite, nous avons Metamorpho et la Chose. Les deux individus partagent une forme physique qui leur déplaît au plus haut point, et ne peuvent rien faire pour changer cela. Ils ont chacun un tempérament bien trempé et ont du mal à supporter l’un de leur coéquipier. Pour Rex, c’est Plastic Man, et pour Ben Grimm (aka la Chose), c’est la torche humaine (aka Johnny Storm). Ces deux têtes brûlées ont tendance à mettre en dérision leurs camarades au vu des remarques désopilantes qu’ils peuvent asséner dans n’importe quelle situation. De plus, Plastic Man possède les mêmes pouvoirs que Mr.Fantastic (Oula ressemblance croisée)! Et pour finir, nous avons Phantom Girl (The Terrifics) et la Femme Invisible (Fantastic Four). Pas grand-chose à dire sur ces deux-là. Elles représentent chacune l’unique touche féminine des deux équipes. Et en termes de pouvoirs, on peut dire qu’elles ont quelques points communs. Notamment, vis-à-vis de leurs facultés à agir directement sur leur “présence” à proprement dit. L’une pouvant se rendre intangible et l’autre invisible.

Par ailleurs, il n’y a pas que les personnages qui se ressemblent. Leurs multiples aventures scientifiques, fantastiques et interdimensionnelles aussi. De plus, Lemire a avoué qu’il voulait donner la même énergie à son équipe que celle prodiguée par Jack Kirby et Stan Lee lorsqu’ils s’occupaient de la série Fantastic Four. C’est à dire en diffusant un grand nombre de concepts en peu de numéros. Pas de limite à l’imagination!

The Terrifics: leur histoire

L’histoire des Terrifics commence quelque temps après les évènements de Dark Knight Metal. On retrouve dès les premières pages du comics un Mr.Terrific en quête de réponses. Le troisième homme le plus intelligent du monde se doit de rentrer en contact avec Simon Stagg – directeur de la compagnie Stagg Industries. Cet homme a racheté quelque temps auparavant l’entreprise de Michael: Terrific-Tech. Mais ce n’est pas pour cela qu’il doit le voir. En effet, les sphères-T du héros lui ont indiqué que Stagg était en train de se servir de ses anciens projets. Pour éviter qu’il fasse n’importe quoi avec, il décide de le voir en personne. Problème. Stagg a déjà fait n’importe quoi. Ce qu’il entend par là est que Simon a réussi à réaliser son objectif: ouvrir un portail connectant leur monde à celui du multivers noir. Et maintenant, Stagg ne sait pas comment le refermer.

Et bien entendu, il n’y a pas que ça! Stagg comptait envoyer Metamorpho pour explorer ce multivers. Cependant, lorsque le portail s’est ouvert, la composition moléculaire de Rex a changé, et il a été pris de folie. Pour éviter tout débordement, Stagg l’a entravé à l’aide de bras mécaniques. Ayant pris toutes ces informations en considération, Mister Terrific décide d’appeler du renfort en la personne de Plastic Man. Enfin, encore faut-il qu’il puisse se réveiller. En effet, quelques années auparavant l’homme élastique avait été envoyé en mission par Batman pour enquêter sur le multivers noir. Mais lorsqu’il en est sorti, Plastic Man est rentré en état de stase. Pour éviter de prendre le moindre risque, Batman et Mister Terrific ont décidé de le laisser dans ce dernier.

Michael décide de s’approcher un peu plus de Rex, mais un phénomène se produit. Metamorpho rentre dans une colère encore plus noire et arrive à se défaire de ses entraves. Dès lors, il s’attaque à Mr.Terrific. Les trois compères (Metamorpho, Mr.Terrific et Plastic Man) se font alors aspirer dans le portail, et débarquent dans le Dark Multiverse. En y entrant, Plastic Man se réveille de sa léthargie et avale les deux autres héros pour les protéger. En se faisant avaler, Rex reprend lui aussi conscience. Plastic Man demande alors à ses collègues héros, ce qui lui est arrivé. Après les explications, Mr.Terrific capte un signal provenant d’un planétoïde non loin de là. Ils décident de s’y rendre, et se rendent compte qu’ils ne sont pas sur une simple petite planète… Les héros ont atterri sur le corps d’un titan en sommeil (Galactus – ennemi des Fantastic Four – est-ce toi?) qui ne semble pas pouvoir se réveiller.

Peu après avoir découvert cela, ils se font attaquer par de multiples créatures de forme arachnéenne. Ils se font vite submerger, jusqu’à ce qu’une jeune fille apparaisse pour calmer ces “insectes”. Cette jeune fille n’est autre que Linnya Wazzo – future Phantom Girl. Elle leur explique alors que cela fait très longtemps qu’elle est bloquée ici sans pouvoir reprendre une forme tangible. De plus, elle leur apprend que ce n’est pas elle qui a mis en place cette balise. Le groupe décide alors de se rendre à l’endroit où le signal est émis. Ils y arrivent et se retrouvent face à la machine responsable de ce signal. Mr.Terrific arrive à l’activer. Et là, surprise! Un hologramme d’un héros bien connu des fans d’Alan Moore apparaît. Ce n’est autre que Tom Strong (Héros de la science dans la ville de Millenium city)! Le message que Tom Strong veut leur transmettre est des plus simple.

“Je m’appelle Tom Strong. Si vous voyez cet enregistrement, ça signifie que je suis probablement déjà mort. Et que c’est donc à vous de sauver l’univers.

Mais personne dans ce quatuor ne sait qui est Tom Strong. Ils ne sont jamais rentrés en contact avec lui. Qui est-il? D’où vient-il? Quelle est la mission qu’il veut leur confier? Pour répondre à ces questions, Mr.Terrific a besoin de la sonde utilisée pour transmettre le message. Il décide de la retirer de la machine à l’aide de ses camarades (Plastic Man et Metamorpho). Dès qu’ils réussissent, le quatuor est frappé par une énergie noire. Aucun problème pour eux a priori. Mais pour le titan ce n’est pas la même histoire. Il se réveille et les attaque. Le groupe fuit, rejoint le portail et le referme.

C’en est fini de cette aventure! Enfin c’est ce qu’ils croient… Michael se doit de partir et de rejoindre son labo pour analyser cette antenne. Cependant, c’est impossible. À peine éloigné, le quatuor reçoit une décharge d’énergie. Mr.Terrific conclut alors à l’aide de ses relevés que Phantom Girl, Plastic Man, Metamorpho et lui-même sont coincés ensemble. Pourquoi sont-ils bloqués ensemble? Quelle est la grande menace dont parle Tom Strong? Et surtout qui est-il? C’est sur ces interrogations que commencent réellement les épopées des Terrifics!

Avis

Et alors? Qu’est-ce que ça donne au final The Terrifics? On pouvait s’attendre à un vulgaire copié-collé de ce qui avait été déjà fait avec les Fantastic Four. Mais il n’en est rien. Jeff Lemire a réussi, au travers de la constitution de cette équipe, à créer une véritable alchimie entre ces héros. La finesse, l’intelligence, l’humour, la tristesse … Tout y passe. Lemire nous livre des personnages bien plus complexes qu’il n’y paraît. En effet, en plus du fil rouge qui se dessine tout au long de ce volume, on a d’autres intrigues secondaires tout aussi intéressantes. Entre les problèmes familiaux de Plastic Man, la peur de s’attacher de Mr.Terrific ou encore l’apparence de Métamorpho… Les problèmes de ces héros sont chacun bien différents et offrent aux lecteurs plusieurs niveaux de lecture.

Ce qui ressort aussi est le côté familial de l’équipe. Bien entendu, on s’attendait à ce qu’ils se rapprochent. Mais la manière dont cela arrive ne semble pas forcée du tout. Le parallèle avec les Strong permet aussi d’avoir une vision plus globale de la relation entre les Terrifics. C’est une famille qui possède des liens de sang (hormis pour Pneuman et Salomon bien sûr). Malheureusement, on ressort avec l’impression que les Strong ne sont pas les mêmes que ceux qu’avait l’habitude d’écrire Moore ou d’autres auteurs dans les années 2000. Nous n’arrivons pas à considérer Tom Strong comme le génie qu’il est censé représenter. Mais plus comme un personnage avec un minimum de jugeote et des gros bras.

Excepté ces différents points, les références à l’univers des Strong sont nombreuses et raviront les fans de la première heure. Nous sommes transportés dans mondes les plus emblématiques des aventures de Tom. De l’empire Aztech, en passant par Funnyland – monde cartoonesque de Warren Strong (version lapin de Tom) – ou encore Millenium City – où Paul Saveen (ennemi juré de Tom) sévit. Et cela nous fait très plaisir, bien qu’il ne soit que survolé. De plus, les interactions entre les Terrifics et les Strong sont dans leur globalité plutôt intéressante. Surtout concernant les échanges entre les deux chefs, Michael et Holt.

Pour finir, visuellement vous allez adorer découvrir ces épisodes. Jeff Lemire est accompagné par plusieurs dessinateurs qui apportent chacun un trait différent qui colle parfaitement avec l’univers des Terrifics. Selon moi, le meilleur restera le grand Ivan Reis que vous avez pu déjà voir à l’oeuvre sur Aquaman dans la collection DC Renaissance ou encore Multiversity. C’est lui qui ouvre le bal pour les deux premiers numéros. Viennent ensuite d’autres artistes extrêmement talentueux. Nous pensons notamment à Evan “Doc” Shaner (Futur Quest), à Joe Bennett (52, Hawkman) ou encore Viktor Bogdanovic (Batman: Arkham Knight, sur les traces de Deadshot). En termes de style, il y en aura donc pour tout le monde!

En bref

Avec la création de cette nouvelle série, nous pouvions craindre la répétition. En effet, les fans pouvaient s’attendre à une vulgaire reproduction des aventures des Quatre Fantastiques. Mais il n’en est rien. Lemire propose des personnages attachants qui se sont bien trouvés. Le destin les a forcés à se réunir, mais c’est eux qui vont décider de le rester. Si on devait les caractériser par quelques mots, ce serait la “famille loufoque de DC Comics”. Aventures scientifiques, voyages interdimensionnels et mystérieuses quêtes… Lemire a réussi à compiler tout ça dans son run de 14 numéros. De plus, ressortir des cartons le bon vieux Tom Strong aura été aussi un atout majeur pour donner à cette nouvelle équipe ses lettres de noblesse. On ne peut espérer qu’une chose… En lire plus!

L’intégrale du run de Lemire est disponible en un seul volume chez Amazon. Bonne lecture à vous!

3 Commentaires

  1. Enfin, une critique objective et agréable à lire!
    Cela fait des années que j’attends une adaptation digne de ce nom sur Mr Terrific.
    D’accord, je l’admets, il y a quelques ressemblances avec les Fantastics Four mais les personnages ont leur propre histoire, leur propre vécu et le scénario est excellent pour ma part.
    J’ai réellement pris du plaisir à lire ce livre et découvrir Tom Strong par la même occasion.
    Merci pour ce très bel article et cette excellente analyse ! 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here