LS Team – sixième homme pour compléter notre Dream Team

Si jamais vous étiez dans une grotte les dernières semaines :

« J’ai le rêve depuis tout jeune d’avoir mon équipe NBA, de la construire de l’emmener vers les sommets, avec mes joueurs favoris. Mais il faut faire des choix, des choix parfois compliqués, notamment au niveau financier. Trêve de bavardage je vais vous expliquer notre petit jeu. Chaque semaine, je vais vous présenter par poste mes joueurs favoris, vous raconter un peu leurs histoires, quelques anecdotes, etc. je vous laisserai ensuite dans les commentaires choisir le joueur que je sélectionnerai à ce poste-là. Dans 6 semaines nous aurons donc notre 5 majeur + l’entraineur »

CHARGED UP. On a notre 5 majeur qui personnellement me plaît énormément des graines de stars, des joueurs qui s’affirment, qui progressent, c’est vraiment pas mal. Mais bon le proprio est pas content il lui faut un 6eme homme « reliable » pour les moments un peu plus compliqués.

Bon on va le satisfaire c’est parti pour notre remplaçant de luxe.

Jamal Crawford
Le 6e homme par excellence, trois titres de 6th man of the year pour le prouver. Capable de prendre feu et de porter son équipe comme un vrai meneur, il sait aussi qu’il a trouvé son rôle dans la ligue et sera un élément sur et sans secousses au sein de notre effectif. En remplacement de Klay Thompson ou Damian Lillard il fait pour moi figure de favori. De plus avec son âge et son expérience il pourrait être d’une grande aide comme « grand frère ». A noter qu’il est le joueur qui a provoqué le plus de « 3+1 » (3points plus la faute) de l’Histoire, 4 points d’un coup ça peut aider.

Manu Ginobili
El Manu, l’Homme qui un jour a fait tomber team USA a presque lui tout seul. Il peut quand il le décide changer le cours d’un match, prendre des décisions à lui tout seul. Sans doute l’un des joueurs si ce n’est le joueur avec le plus gros Q.I Basket. Toujours juste, même si parfois pris par des coups de folie, il peut enflammer la salle d’une passe laser, calmer un public avec un shoot  venu de l’espace. Il est clutch, a de l’expérience et surtout connaît la recette pour gagner des titres dans notre effectif assez jeune, et avec peu d’expérience au très haut niveau, type Finals (hormis Klay) il est difficile de faire sans un joueur de sa trempe.

Ryan Anderson
Pourquoi lui ? Rien d’une superstar il pourrait sembler faire tâche au sein de notre équipe. Et bien, figurez-vous que le petit Ryan est un véritable couteau suisse. Homme à tout (bien) faire chez les Pelicans, il est une assurance comme on en trouve peu. Bien sûr il y a peu de chances qu’il claque 40 points, mais il y a aussi extrêmement peu de chances pour qu’il se troue et passe complètement à côté de son match. Un peu lent toutefois il faut se l’avouer il n’est pas le premier choix, mais il est clairement une option à considérer.

Taj Gibson
J’ai choisi 2 extérieurs et 2 intérieurs pour satisfaire tous les goûts. Taj Gibson est une boule d’énergie. Plus qu’un joueur talentueux (il l’est), il est surtout un meneur d’hommes qui garde la tête hors de l’eau quoiqu’il arrive. Il peut mener la barque quand tout semblera s’effondrer autour de nous. Bon défenseur il peut aussi donner ce surplus d’agressivité dans les moments importants. Le problème c’est qu’il se contente difficilement d’une place de 6e homme et peut faire quelques remous.

Par La Berkane

La Sueur

lasueur.com, votre média sportif et culturel.
Photo By: sportingnews.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.