Critique Suicide Squad – Will Smith & Margot Robbie superstars, pour le reste…

On a vu l’un des films les plus attendus de l’année, critique de Suicide Squad, le blockbuster de l’été avec notamment un Will Smith et une Margot Robbie au top.

Après Man Of Steel, après Batman vs Superman – Dawn of Justice, DC Comics et Warner remettait le couvert. Suicide Squad permet à l’univers DC d’introduire une ribambelle de méchants tous plus affreux les uns que les autres. Sans être le plus machiavélique, c’est assurément Will Smith qui tire son épingle du jeu. Le film aurait pu s’appeler Will Smith enfin « Deadshot et son Suicide Squad » tant l’acteur est présent. C’est pour le mieux d’ailleurs. On retrouve avec plaisir l’acteur qui excellait dans Hancock, Hitch ou encore Concussion ; bien loin des peu inspirés Focus et After Earth. Son personnage de badass crève l’écran et naturellement écrase par son charisme les autres.

Les autres…sauf Margot Robbie. En Harley Quinn, Robbie est le deuxième personnage fort de Suicide Squad. Timbrée à souhait, elle joue également de ses formes sans en faire trop. Les différents reshoots de scènes pour un ton plus léger lui ont surtout bénéficier…pour le pire. Si la plupart de ses vannes sont plutôt bien sentis, certaines sont des fours monumentaux. Avoir une salle archicomble qui n’esquisse pas un sourire, c’est quand même très triste. Hormis cet aspect « lol », elle est très convaincante et le couple qu’elle forme avec le Joker également.

Attendu au tournant par tous les haters de la première heure et différentes personnes ne cherchant que le négatif dans toute œuvre cinématographique, Jared Leto s’en tire très bien. Moins légendaire que l’inoubliable Heath Ledger, mais au-dessus de notre bon vieux Jack. Sa transformation physique, son timbre de voix, on retrouve avec plaisir un Joker à la croisée des chemins entre celui des comics et du récent jeu vidéo. Malheureusement, vous n’aurez pas trop le temps d’en profiter à l’écran. La machine Warner en garde salement sous le coude pour le film Batman. C’est bien dommage au regard de toute la com autour de ce personnage. D’un autre côté, David Ayer et les producteurs ont réussi leur coup : on veut voir le duel Ben Affleck vs. Jared Leto, et vite ! En parlant de Batman, Ben Affleck confirme qu’il est bien le MEILLEUR Batman all-time. Ces quelques apparitions font salement le taff. Un autre membre de la Justice League fait aussi un petit caméo très réussi.

Pour le reste du Squad, on a beaucoup aimé Viola Davis, comme toujours impeccable. Pour la première fois dans un blockbuster, vous avez une femme noire avec du pouvoir et qui est toujours vivante à la fin du film (on exagère à peine). Malhreusement, une autre minorité, ne connaîtra pas le même sort. Rick Flag (Joel Kinnaman) a finalement un rôle plus important que prévu tout comme June Moone (Cara Delevingne), pour le coup on est pas trop convaincu. Le grand méchant, parlons-en un peu.

Le gros problème du film vient du fait que la Warner veut concurrencer Disney. À savoir, construire son propre univers. On arrive donc à avoir des bouts de film de 2h. Ceux-ci sortent les uns après les autres tous les 6 mois. Finalement, ils formeront un ensemble très satisfaisant, mais pour le moment on a une sacrée béquille. On pourrait dire la même chose de Captain America : Civil War ou Star Wars : The Force Awakens, qui n’est pas ressorti de la séance avec un petit goût de trop peu. Les studios savent que le film va marcher alors ils en donnent petit à petit. Ainsi, comme dans Avengers : Age of Ultron, on nous sort un vieux méchant en carton pour se garder le très très lourd (cf. Joker, Mr. Freeze, Double-Face, Le Penguin, Poison Ivy, Catwoman, Ra’s Al Ghul, Bane…) pour la suite. Dommage pour nous, tant mieux pour eux.

Suicide Squad est donc un bon chapitre, tout comme Batman vs Superman, mais à force de préparer l’avenir, DC Comics et Warner Bros. ont délaissé le présent… Malgré ses bonnes idées (et sa bande-son de malade), Suicide Squad n’échappe donc pas aux faiblesses symptomatiques des blockbusters de ces dernières années.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
5 Discussions on
“Critique Suicide Squad – Will Smith & Margot Robbie superstars, pour le reste…”

Leave A Comment

Your email address will not be published.